Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Mars 2014




Actualité publiée le : 08/04/2014

N°409 Article - Enquête : dégâts d’oiseaux, un risque réel sur tournesol Page 7 {Auteurs:} Céline Robert - Cetiom {Résumé:} La campagne 2012 a été marquée par des dégâts importants d’oiseaux, dans de nombreuses régions, sur tournesol. Dans ce contexte, le CETIOM a réalisé une enquête postale destinée à dresser un état des lieux des attaques sur tournesol. Article - Tournesols sauvages : une lutte efficace débute par l’arrachage Page 22 {Auteurs:} Vincent Lecomte - CETIOM {Résumé:} Les tournesols sauvages demeurent un problème majeur. Une lutte efficace et durable repose sur une implication de tous les acteurs de la filière tournesol : semenciers, agriculteurs et distributeurs de semences. L’arrachage des premiers pieds observés dans une parcelle est une étape incontournable. Article - Fiche accident - Reconnaître au champ : l’oïdium Page 25 {Résumé:} L’oïdium peut attaquer le blé sur toute la durée de culture, sur feuilles et sur épis. Présente sur tout le territoire, cette maladie se rencontre toutefois essentiellement sur variétés sensibles. L’oïdium n’est réellement nuisible que s’il contamine l’épi. Cette maladie est beaucoup plus préjudiciable sur triticale que sur blé. Il est indispensable de le maîtriser par des techniques culturales adaptées. Article - Gestion des adventices : herbicides, la résistance existait avant eux Page 30 {Auteurs:} Christophe Délye - Inra Ludovic Bonin - Lise Gautellier Vizioz, Catherine Vacher ARVALIS-Institut du végétal Lise Monteillet, Perspectives Agricoles {Résumé:} Pour la première fois, l’INRA a montré qu’un gène de résistance était présent dans les populations de vulpin bien avant l’invention des herbicides. Cette découverte scientifique a vu le jour grâce à l’analyse ADN de spécimens de vulpin prélevés dans des herbiers. ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°75 Découverte d’une protéine pour lutter contre des maladies causées aux plantes par les oomycètes. Les oomycètes sont des micro-organismes filamenteux qui parasitent les animaux et les plantes. Ils sont notamment responsables de maladies comme le mildiou de la pomme de terre ou la fonte des semis et il n’existe actuellement pas d’autre moyen de lutte que des produits phytosanitaires chimiques. Une équipe de recherche de l'Institut Sophia Antipolis Agrobiotech a découvert chez un escargot d'eau douce l'activité anti-oomycète d’une protéine majoritaire et concentrée (Bgl.BP/BP11), dans le gel qui protège les œufs du gastéropode. Cette protéine, largement produite dans le monde du vivant, a montré dans des études réalisées in vitro et in vivo, une action préventive et curative sur des souches d’oomycètes, notamment Phytophtora, mais aussi pathogène des poissons. Un brevet a été déposé par l'INRA pour couvrir l'utilisation de protéines de la même famille pour lutter spécifiquement contre les maladies à oomycètes. La lutte contre la Sharka ou variole du prunier : bilan sanitaire et économique, recommandations. La Sharka est actuellement considérée comme la plus préoccupante maladie virale affectant des arbres fruitiers à noyau (pêchers, pruniers, abricotiers) en raison des pertes économiques importantes résultant de la dépréciation des fruits. Le rapport de la mission d’évaluation du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) du dispositif national de lutte en verger a été publié le 5 février 2014 par le ministère de l’Agriculture. Les auteurs du rapport préconisent le maintien à court terme de ce dispositif. Ils avancent neuf recommandations avec, notamment l’amélioration de l’efficacité de la surveillance avec un pilotage régional basé sur une analyse du risque basée sur les nombreuses données disponibles localement, le renforcement de la surveillance du matériel de multiplication et de plantation, souvent contaminé, la surveillance des pucerons vecteurs nécessaire pour mieux positionner les traitements phytosanitaires ainsi que les échéances pour l’arrachage des parcelles, la consolidation des indemnisations. Vers de nouveaux biopesticides à base de lipopeptides. Une équipe, associant des chercheurs des Universités Belge de Liège (Gembloux Agro-Bio Tech) et de Gand et de l'Université de Lille auxquelles se sont associées par la suite 2 autres Universités et 2 Centres techniques vient, dans le cadre d’un projet Interreg, d’affiner les connaissances sur une «famille » bien spécifique de molécules naturelles dérivées de souches de microorganismes présentes dans la rhizosphère : les lipopeptides. Les essais au champ et sous serre sur poireau et laitue ont permis de comprendre leur mécanisme d’action et de définir la dose optimale d’activité antifongique. Un bioréacteur expérimental fonctionnant en continu permet une production dans une perspective industrielle. De nouvelles molécules naturelles antibiotiques ont été aussi isolées à partir de bactéries du genre Pseudomonas. L'intérêt d'associer plusieurs lipopetides pour prévenir les adaptations et résistances est souligné. Il s’agit maintenant de s’engager vers une homologation, ce qui prendra quelques années avant l’utilisation de tels biopesticides. Rectificatif : Liste 2013 des produits NODU « Vert Biocontrôle » du plan Ecophyto.

[Lire la suite->http://www.agroparistech.fr/Club-Adalia.html]
------------------------------------------------------------------------------------------ ---- « Pour sauver nos palmiers contre les ravageurs » : Table ronde Les palmiers, patrimoine important dans tout le sud de la France, sont en péril : Deux ravageurs (un papillon et un charançon) font d’importants dégâts. Des obstacles administratifs limitent encore les moyens pour organiser la lutte collective contre ces ravageurs. Mais ils devraient être bientôt levés…Le jeudi 8 mai 2014, l’association Fous de palmiers organise une table ronde à Nice sur cet enjeu, avec …
[Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/02/20/biocontrole-et-pesticides-face-a-face-ou-cote-a-cote/]
«« On se dit tout ! Produits de bio-contrôle : mythe ou réalité ? » (TV Agri)» Sous ce titre, TV Agri a organisé cette table ronde lors du Salon de l’Agriculture 2014 avec la participation de : - Antoine Herth, Parlementaire et agriculteur, auteur d’un rapport sur le biocontrôle - Jacques Mathieu, Arvalis - Etienne Benoit, arboriculteur FARRE - Stéphane Roumanille, Philagro et UIPP. Histoire du biocontrôle, facteurs d’efficacité, complémentarité avec les autres moyens de protection des plantes (prophylaxie, méthodes physiques, agronomie, produits conventionnels…
[Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/03/03/on-se-dit-tout-produits-de-bio-controle-mythe-ou-realite-tv-agri/]
La « punaise diabolique » : un risque important pour la santé des végétaux (ANSES) Halyomorpha halys, alias la punaise diabolique est un insecte polyphage d’origine asiatique causant des dégâts sur de nombreuses cultures. Sa présence dans l’est de la France est avérée depuis avril 2013. Compte-tenu de sa dispersion comme « autostoppeur », et comme cette punaise peut s’établir sans difficulté sur l’ensemble du territoire national, il est prévisible que cette punaise va constituer un risque important pour…
[Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/03/24/la-punaise-diabolique-un-risque-important-pour-la-sante-des-vegetaux-anses/]
------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°672 Produits de biocontrôle et évolution des lois {Auteur:} M. Decoin Page 16 Lutte biologique contre la pyrale du maïs {Auteur:} S. Rousselle Page 29 Produits Nodu vert en cultures légumières {Auteur:} A. Pineau Page 32 Lipopeptides d’origine microbienne {Auteur:} par les partenaires du projet Interreg IV phytobio Page 38 Maladies du bois de la vigne {Auteur:} P. Kuntzmann Page 52 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N° 299 2ème Symposium sur le plum pox virus - la sharka sur les prunus, où en sommes-nous ? {Auteur:} J. Castaing, Y. Brans p. 7-8 La serre confinée du centre de Lanxade - Etudes sur les bioagresseurs réglementés {Auteur:} Y. Brans, M. Giraud, F. Villeneuve, F. Verpont, M.L. Brachet p. 30-37 Maladies telluriques en culture de mâche - les méthodes de protection et les expérimentations conduites {Auteur:} C. Ade, V. Cerceau, B. Pelletier, S. Gérard, S. Mével, P. Verron, F. Villeneuve, Y. Trottin p. 51-59 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°337 Courgette : Un nouveau virus en Espagne Page 31 Agro-écologie : Des auxiliaires qui nous veulent du bien Page 34 Tomate bio : Les anciennes variétés au goût du jour Page 36 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°278 TECHNIQUE : vers un colza moins gourmand en intrant Page 28 FICHE PHYTO : La gale commune de la pomme de terre Page 36 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°205 INNOVER EN VITICULTURE : Val de Loire - des roses dans les vignes pour moins traiter Page 22 VIGILANCE : Ne plus négliger le suivi des vignes en confusion sexuelle Page 26 PROTECTION DU VIGNOBLE : Le biocontrôle pour les bios et les conventionnels Page 29 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- LA VIGNE N°262 Taille mécanique : un palissage robuste s'impose Page 32 Du nouveau dans la lutte contre les dégâts de gibier Page 34 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- Recherche Agronomique Suisse N°3 Sensibilité de la pomme de terre à la maladie de la jambe noire provoquée par Dickeya spp. {Auteur:} Rouffiange J., Gerardin D., Riot G., Thévoz E., Kellenberger I., Schaerer S., Dupuis B. 5 (3), 96-103