Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Confusion sexuelle


Dossier
En usage courant

Actualité publiée le : 17/05/2018 Culture : Viticulture, Arboriculture

Il s’agit d’une méthode perturbatrice de la reproduction de lépidoptères ravageurs qui repose sur la diffusion au sein des parcelles de molécules de synthèse analogues aux phéromones sexuelles émises par les femelles pour attirer les mâles.

En période d’accouplement, ces derniers se trouvent désorientés par ces signaux et rendus incapables de localiser les femelles par saturation du milieu en phéromones larguées régulièrement. Ceci empêche ainsi la multiplication des ravageurs ciblés dans les parcelles où cette méthode est appliquée.

Les phéromones sont en général contenues dans des diffuseurs répartis au sein des parcelles mais peuvent également être placées à l’intérieur de « cabanes » dans lesquelles les mâles sont attirés et en ressortent recouverts de phéromones femelles. Dans ce cas, ils vont non seulement être désorientés par les phéromones qu’ils portent mais également jouer eux-mêmes le rôle de diffuseurs par le biais de leurs déplacements dans les parcelles.

Très spécifique, la confusion sexuelle n’affecte pas l’entomofaune auxiliaire. Il est à noter que certains diffuseurs associent plusieurs phéromones de façon à pouvoir contrôler plusieurs ravageurs à la fois (ex : carpocapse et tordeuse orientale sur pommier et poirier).

La mise en œuvre de la confusion sexuelle nécessite :

  • une superficie minimum d’application (5à 10ha) ;
  • une collaboration entre agriculteurs propriétaires de parcelles voisines ;
  • un environnement favorable : parcelles non situées à proximité de sources lumineuses (celles-ci attirent les insectes), non situées en zones ventées (dissipation des phéromones), et éloignées de foyers de contamination (car alors des femelles déjà fécondées pourraient venir pondre dans les parcelles menées en confusion sexuelle) ;
  • une protection renforcée des bordures et une surveillance régulière des populations (piégeages, inspection des fruits).

 

De plus, cette technique ne montre plenement son efficacité que lorsque les pressions de ravageurs ne sont pas trop importantes. En effet, dans les situations de fortes pressions le nombre d’individus est alors tel que les mâles, même s’ils se déplacent au hasard, vont tout de même rencontrer des femelles. Notamment, si l’infestation a été forte l’année précédente, il est plus que recommandé de traiter biologiquement ou chimiquement avant de mettre en place une confusion sexuelle.

Enfin, dans les régions soumises à des traitements insecticides obligatoires (cicadelle de la flavescence dorée) ou lorsque la présence d’un autre ravageur rend nécessaire un traitement insecticide qui va dans le même temps contrôler les cibles de la confusion sexuelle, la mise en œuvre de cette technique est bien sûr moins intéressante, d’autant plus qu’elle reste à l’heure actuelle plus coûteuse qu’une protection classique.



Pour en savoir plus

Actions CEPP

 2017-005 / Lutter contre les Lépidoptères ravageurs en vergers au moyen de diffuseurs de phéromones pour la confusion sexuelle

 

 2017-009 / Lutter contre les tordeuses en vigne au moyen de diffuseurs de phéromones pour la confusion sexuelle

Accès aux Articles "Confusion sexuelle"

 

 

Accès aux Articles "Confusion sexuelle"

Equipements pour l'application de phéromones - Rubrique Matériel & équipements / Matériel méthodes alternatives

Guide pour la conception de systèmes de production fruitière économes en produits phytopharmaceutiques – Fiche technique n°17 Confusion sexuelle

 

Guide pour la conception de systèmes de production viticoles économes en produits phytopharmaceutiques – Fiche technique n°10 - Confusion sexuelle

 Fiche trajectoire DEPHY Champagne - Ardenne

" Produire un raisin et un champagne de qualité en réduisant l'utilisation de ses intrants " :  focus sur la confusion sexuelle contre les tordeuses. Auteur : Stéphanie BARNIER, CA Marne

 

 Fiche trajectoire DEPHY Lorraine

" Prune : raisonner chaque traitement et intégrer le système de confusion sexuelle " :  focus sur la confusion sexuelle. Auteur : Loïc PICARD, AREFE

 

Partage d'expérience : Confusion sexuelle, états des lieux et résultats concrets en viticulture - Site boitagri.com (réseau FARRE)

 

Partage d'expérience : La confusion sexuelle en verger, mise en oeuvre et résultats - Site boitagri.com (réseau FARRE)

 

 

   

 

Fiche technique biocontrôle en arboriculture : confusion sexuelle - Site boitagri.com (réseau FARRE)

 

Fiche technique biocontrôle en viticulture : confusion sexuelle - Site boitagri.com (réseau FARRE)

FICHE IBMA : Les médiateurs chimiques - site Forum Phyto

 

Biocontrôle: Médiateurs chimiques - Posters réalisés dans le cadre du Colloque organisé par l'ENSAIA et l'Université de Lorraine : Le Biocontrôle - concilier respect de l'environnement et agriculture compétitive

 Ouvrage "Protection intégrée des cultures" - AgriProduction Productions végétales et Grandes cultures - Co-édition ACTA - AFPP - Editions france Agricole

Fiche 53 confusion sexuelle

Utiliser la confusion sexuelle (en cours de rédaction)

La confusion des mâles comme moyen de lutte contre les insectes ravageurs - Site du Ministère chargé de l'Agriculture au Canada

Decoin M. (2012). Confusion sur pommier, vers l’envol en verger. Phytoma n°652 : 22-24.

 

ACTA (2002). Pesticides et protection phytosanitaire dans une agriculture en mouvement : 381-382.

Index acta biocontrôle - Rubrique « 3 - Phéromones ou kairomones »

Endure Information Centre

  • Aller à : Méthode>Méthodes non chimiques>Méthodes biotechniques>Confusion sexuelle
  • Confusion sexuelle pour le contrôle des tordeuses de la vigne. Points clefs pour la mise en œuvre dans différentes régions viticoles Européennes
  • Bilan de 15 années de lutte contre les tordeuses de la grappe par confusion sexuelle