La place de la biodiversité dans la régulation des pucerons sur pommier

Fruits à pépins
Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
CAN DEPHY
Auteur :  Bernard LONGPRE, Anne DEWAILLY, Marc MIETTE, Nathalie RIVIERE IR Sud-Ouest
Réferences : 
Poster - Colloque national DEPHY 2018
La place de la biodiversité dans la régulation des pucerons sur pommier

Les pucerons (puceron cendré, puceron lanigère….) font partie des principaux groupes de ravageurs du pommier. Ils peuvent causer des dommages importants sur les fruits (fruits déformés, fumagine, …) et sur l’arbre (pousses déformées,…). Leur maîtrise, sur les systèmes de culture suivis dans les réseaux DEPHY du Sud-Ouest, passe par une combinaison de leviers (maîtrise de la vigueur des arbres, égourmandage, barrières physiques), Néanmoins elle repose encore essentiellement sur la lutte chimique.

Cette lutte chimique est fortement remise en question par la disparition des néonicotinoïdes et les incertitudes autour de l’homologation du NEEMAZAL TS (AB).

Dans un objectif de forte diminution des IFT , le levier « lutte biologique » par le développement de la biodiversité pour favoriser la régulation des pucerons apparaît comme pertinent à travailler et à développer. L’objectif du colloque DEPHY de Brive était de faire un point sur les connaissances actuelles en terme de régulation naturelles des pucerons sur pommier et de voir quels leviers pouvaient être mobilisés en verger pour favoriser ces régulations.

Ce thème a été développé en 3 posters:

Poster 1 : Quels sont les principaux auxiliaires qui interviennent dans le régulation des pucerons en vergers ?

Poster 2 : Comment favoriser le développement des auxiliaires ? partie 1 : Limiter l’utilisation des insecticides, Mise en place de bandes fleuries, Maintenir et / ou implanter des haies

Poster 3 : Comment favoriser le développement des auxiliaires ? partie 2 : Gestion raisonnée de l’enherbement des inter-rangs, Gîtes pour auxiliaires, nichoirs et hôtel à insectes, Lâchers d’auxiliaires