Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Mai 2014




Actualité publiée le : 11/06/2014

N°411 Article - Utilisation durable des pesticides en Europe : ce que la France a mis en œuvre Page 10 {Auteurs:} Benoît Pages Clotilde Toqué ARVALIS - Institut du végétal {Résumé:} En décembre 2014, une première évaluation de l’application de la Directive européenne d’utilisation durable des pesticides sera effectuée. C’est l’occasion de rappeler les choix de la France qui avait anticipé cette directive pour bon nombre de mesures. Article - Fiche accident - Reconnaître au champ : les cécidomyies orange (Sitodiplosis moselIana) Page 23 {Résumé:} La cécidomyie orange du blé est en recrudescence depuis plusieurs années en France et particulièrement dans l’Est, le Centre et l’Ouest. Les larves de cette mouche se développent dans les fleurs puis elles s’alimentent du grain en formation. Les conséquences sur le rendement du blé tendre peuvent être importantes. Article - Blé tendre et blé dur : sept points-clés pour contrôler la fusariose des épis Page 14 {Auteurs:} Nicolas Bousquet {Résumé:} La protection des blés contre la fusariose dépasse le simple objectif d’aller chercher les derniers quintaux. C’est bien la préservation de la valeur marchande de la récolte qui est engagée contre cette maladie. Au travers de sept questions, les spécialistes ARVALIS – Institut du végétal expliquent les bons réflexes à adopter pour garantir la qualité sanitaire de la récolte. Article - Dossier variétés de blé tendre - Résultats à l’inscription : un crû 2014 riche en nouveautés Page 50 {Auteurs:} Philippe du Cheyron Perrine Moris ARVALIS - Institut du végétal {Résumé:} Le catalogue français s’enrichit cette année de trente-six variétés de blé tendre dont cinq hybrides. Revue de détail des profils agronomiques et technologiques des variétés qui vont être développées. Article -Dossier variétés de blé tendre - Le tour des régions : diversifier les types variétaux pour sécuriser la récolte Page 36 {Résumé:} à l’heure où s’effectue le choix des variétés de blé pour la prochaine campagne, les ingénieurs régionaux d’ARVALIS - Institut du végétal font part de leurs recommandations issues des essais. Les critères de choix étant très dépendants des contextes locaux, les variétés sont présentées selon six grandes classes pédo-climatiques. Entre les « valeurs sûres » et les « challengers », les recommandations intègrent aussi les compromis avec les critères de résistances aux maladies et de potentiel en protéines. Article - Dossier variétés de blé tendre - Après un an de post-inscription : des variétés confirment leurs performances Page 60 {Auteurs:} Philippe du Cheyron Perrine Moris ARVALIS - Institut du végétal {Résumé:} Parmi les trente-quatre variétés inscrites en 2013, certaines ont confirmé leur bon potentiel à l’issue de leur première année de post-inscription. D’autres doivent encore faire leurs preuves. ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°77 Le nouveau catalogue national des usages phytopharmaceutiques va dans le sens de la simplification et de la couverture des usages orphelins. Un arrêté du ministère en charge de l’Agriculture, du 26 mars 2014 (Jo du 30 mars), précise les modalités de mise en œuvre du catalogue national des usages phytopharmaceutiques visés dans les décisions d’autorisation de mise sur le marché (AMM) et de permis de commerce parallèle des produits phytopharmaceutiques et des adjuvants. Le texte entre en vigueur le 1 avril 2014. Ce nouveau référentiel, qui vise une simplification administrative du catalogue existant, réduit le nombre d’usages par regroupement sur des cultures de référence. De plus, un usage autorisé pour une culture de référence permettra également de couvrir le même usage sur des cultures dites rattachées. Ces extensions d’usage contribueront à apporter une réponse concrète de simplification aux problématiques des filières dites « mineures », qui ne disposent pas de solutions pour la maîtrise de certains bioagresseurs de ces cultures. Il y a cependant encore des progrès à faire dans le sens d’une harmonisation des usages avec les autres Etats membres de l’Union européenne. Des odeurs issues des plantes pour lutter contre les ravageurs des cultures. Des chercheurs de l’Unité mixte de recherche INRA / Agrocampus Ouest / Université de Rennes 1, Institut de génétique environnement et protection des plantes (Igepp), ont mis en évidence le rôle des odeurs issues des plantes dans la lutte contre les ravageurs des cultures, dans le but de mettre au point une alternative à l’utilisation des pesticides. Cette approche a été expérimentée sur la mouche du chou en plein champ sur le domaine expérimental de l’INRA du Rheu, en utilisant des diffuseurs de composés chimiques sélectionnés pour leurs diverses actions sur le comportement de l’insecte. Une diminution de la ponte du ravageur sur le brocoli a été observée plusieurs années de suite. Des essais prévus au printemps 2014 viseront à parvenir à mieux cerner les mécanismes des actions afin d’optimiser les conditions d’utilisation. Insectes ravageurs en agriculture et méthodes innovantes pour les maîtriser. L’Académie d’agriculture de France a consacré sa séance du 9 avril 2014, animée par Jean-Louis Bernard et Charles Descoins, à la protection intégrée des cultures contre les ravageurs, prenant en compte les évolutions des populations des ravageurs indigènes devenues résistantes à des insecticides ou ré-émergents, suite aux modifications des stratégies de lutte et des effets des réglementations et l’introduction de nouvelles espèces. Face à ces difficultés, certaines évolutions récentes de la panoplie des moyens de lutte directe disponibles sont examinées et l’accent est mis sur les méthodes indirectes, découlant d’innovations (produits biologiques, confusion, arthropodes indigènes, lutte autocide, physique…),peu présentes en grandes cultures, mais aussi d’une gestion renouvelée des systèmes de culture. Le délicat problème de la maîtrise des ravageurs envahissants est examiné dans ses aspects réglementaires et des mesures peu probantes pour les éradiquer ou les contenir, de même que les aspects liés au cas des ravageurs ré-émergents, suite à l’interdiction de certaines familles insecticides et/ou au changement dans les méthodes de culture. [Lire la suite->http://www.agroparistech.fr/Club-Adalia.html] ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- « Traiter au coucher du soleil ou après » pour préserver les abeilles. Une bonne idée ? Selon un avis récent de l’ANSES[1], durant la floraison, seuls les traitements insecticides effectués dans une luminosité faible préservent les pollinisateurs. Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, s’est empressé d’annoncer qu’il « va falloir qu’on modifie les pratiques d’épandage vers des épandages le soir. » Est-ce une bonne idée ? [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/05/02/traiter-au-coucher-du-soleil-ou-apres-pour-rpeserver-les-abeilles-une-bonne-idee/] Mise en œuvre de la protection intégrée à l’échelle d’une coopérative (Présentation vidéo Vivescia) Arvalis a mis en ligne une [vidéo->https://www.youtube.com/watch?v=3PTGPrJkVSw] de présentation technico-économique de la protection intégrée en production céréalière dans le groupe coopératif Vivescia (Champagne Ardennes). Cette vidéo intéressera… [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/05/14/mise-en-oeuvre-de-la-protection-integree-a-lechelle-dune-cooperative-presentation-video-vivescia/] « Programme usages mineurs approuvé »… en Australie [Sous ce titre (in English)->http://getfarming.com.au/pages/farming/news_view.php?nId=14050075&cId=1], {getfarming.com}, site internet professionnel australien, rend compte du programme gouvernemental pour résoudre la question des usages orphelins (en général usages mineurs[[1]->http://www.forumphyto.fr/2014/05/20/programme-usages-mineurs-approuve-en-australie/#_ftn1]. Les professionnels australiens avaient alerté les pouvoirs publics sur des contradictions réglementaires en matière phytosanitaire et leurs graves conséquences sur les marchés alimentaires. Ils saluent la … [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/05/20/programme-usages-mineurs-approuve-en-australie/] Usages orphelins : La filière agricole européenne mobilisée La filière alimentaire européenne alerte une nouvelle fois les autorités de l’UE : « Des solutions phytosanitaires sont nécessaires de toute urgence pour préserver la sûreté et la diversité des produits agro-alimentaires dans l’UE » (en [français->http://www.forumphyto.fr/wp-content/uploads/2014/05/140519MinorUsesFoodChainFr.doc], [in English->http://www.forumphyto.fr/wp-content/uploads/2014/05/140519MinorUsesFoodChainEng.doc], [en español->http://www.forumphyto.fr/wp-content/uploads/2014/05/140519MinorUsesFoodChainEs.doc]).Dans leur communiqué de presse, 10 organisations professionnelles soulignent que le rapport de la Commission Européenne sur … [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/05/21/usages-orphelins-la-filiere-agricole-europeenne-mobilisee/] L’UE veut résoudre la question des usages orphelins Le 19 mai 2014, le Conseil des ministres de l’agriculture de l’Union Européenne a procédé à un échange de vues sur un rapport de la Commission concernant les utilisations mineures de produits phytopharmaceutiques, autrement dit les « usages orphelins »[[1]->http://www.forumphyto.fr/2014/05/21/lue-veut-resoudre-la-question-des-usages-orphelins/#_ftn1]. La majorité des délégations a accueilli … [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/05/21/lue-veut-resoudre-la-question-des-usages-orphelins/] Protection phytosanitaire : Les producteurs de pommes rencontrent des députés Le 20 mai 2014, Jean-Pierre Klein, pomiculteur de la Loire et représentant de l’association Balcons du Mont Pilat, et de Daniel Sauvaître, président de l’Association Nationale Pommes Poires, ont rencontré plus de 25 députés à l’Assemblée Nationale. L’exposé de la situation par les professionnels. En 10 ans, le secteur arboricole a perdu 30 % de ses exploitants et un cinquième de son verger. De premier exportateur mondial de pommes dans les années 2000, la France est … [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2014/05/21/les-producteurs-de-pommes-rencontrent-des-deputes/] ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°674 Recherche : Pour favoriser les abeilles, un réseau étudie la situation et teste des solutions. {Auteur.} M. PASQUET, M. LEMOING, F. BERNARDIN et M. poirier Page 8 Expérimentation - Vigne : peut-on baisser les doses de fongicides ? {Auteur:} C. Cottet, P.-H. Dubuis, O. Viret, A. Davy et M. Raynal Page 37 Surveillance - Rouille jaune du blé : l'ex-marginale maritime prend sa revanche {Auteur:} M.Decoin, C. de Vallavieille-Pope, M. Leconte et A. Olivier Page 42 Dossier ravageurs souterrains - souterrains donc invisibles, mais pas existants {Auteur:} C. Colas et A. Fougeroux Page 14 Dossier ravageurs souterrains - Face aux limaces : les années à forte pression, des mesures prophylactiques à prendre {Auteur:} A. Chabert, E. Mottin et F. Brun Page 16 Dossier ravageurs souterrains - Nuisibilité de la chrysomèle du maïs en France : des risques différents selon la situation {Auteur:} J.-B. Thibord Page 23 Dossier ravageurs souterrains - Les sept plathelminthes invasifs introduits en France {Auteur:} J.-L. Justine, J. Thévenot et L. Winsor Page 28 Dossier ravageurs souterrains - Nouvelles découvertes en Allemagne sur le taupin Agriotes sordidus Page 33 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N° 301 La base de données SOLEN 2013 : bilan des essais variétés de tomate sous abri dans l'ouest de la France {Auteur:} Lesourd D. Le Quillec S. p. 13-19 L'abricotier en agriculture biologique : vers un verger écologiquement intensif et autonome en intrants ? {Auteur:} Garcin A., Millan M., Jay M., Loquet B., Brachet M.L., Merciez N., Villenave C., Masquelier S. p. 38-49 Programme AB fruits au Ctifl : quelles recherches pour quels besoins ? {Auteur:} Millan M., Rakotobé V., Garcin A., Brachet M.L. p. 50-59 Réaliser le diagnostic azoté et sanitaire des plantes : test de l'imagerie de fluorescence de la chlorophylle sur laitue {Auteur:} Julhia L., Raynal-Lacroix C., Bingham I. p. 60-65 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°339 Mâche : La solarisation rayonne sur la désinfection Page 42 Cerise : Drosophila suzukii ne lâche pas la pression Page 44 Carotte : un nouveau pathogène détecté en France Page 46 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°280 Le fiche auxiliaires : les coccinelles Page 46 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- N°207 Lutte contre la flavescence dorée : les traitements en débat Page 24 Pratique : optimiser la pulvérisation foliaire à la véraison Page 27 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- LA VIGNE N°264 dossier Oïdium : mobilisation générale Page 20 Protégez-vous pendant les travaux en vert Page 30 Les arbres de retour parmi les vignes Page 38 Bois noirs : éliminer les plants hôtes Page 49 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- Recherche Agronomique Suisse N°5 Réduire les risques liés à l'application de produits {Auteur:} Graf B. 5 (5), 171 Application de produits phytosanitaires : mesures de réduction du risque lié à la dérive {Auteur:} Schweizer S., Höhn H., Ruf D., Dubuis P.-H., Naef A. 5(5), 172-179 Application de produits phytosanitaires : mesures de réduction du risque lié au ruissellement {Auteur:} Hanke I., Poiger T., Aldrich A.P., Balmer M.E. 5(5), 180-187 Ravageurs et maladies dans l'agroécosystème brassicacées potagères-colza {Auteur:} Vogler U., Schmon R., Jänsch M., Heller W.E. 5(5), 196-203