Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Décembre 2013




Actualité publiée le : 07/02/2014

------------------------------------------------------------------------------------------ Article - Tournesol : lutter contre le verticillium grâce aux variétés {Auteur:} Emmanuelle Mestries CETIOM {Résumé:} La verticilliose (Verticillium dahliae) du tournesol, champignon qui provoque des nécroses des feuilles et des pertes de rendement, progresse en France depuis quelques années. Pour limiter son expansion, le recours à des variétés peu ou très peu sensibles apparaît comme le seul outil efficace ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ Conseiller autrement l’utilisation des pesticides pour produire autrement. Un rapport du Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux du ministère en charge de l’agriculture, étudie tous les leviers qui permettront à l’activité de conseil phytosanitaire de contribuer durablement aux objectifs de réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques du plan Ecophyto 2018, en renforçant son efficacité. Il distingue 4 catégories de conseil résultant de la diversité des acteurs en termes de compétence ou de logique d’action, diversité qui est un atout à maintenir. Il présente 25 recommandations très diverses et cohérentes parmi lesquelles : renforcement du dispositif actuel et de l’utilisation des indicateurs (IFT), bulletins de conseil avec aspects agronomiques et économiques, lutte intégrée, indépendance du conseil et de la vente à ne pas bouleverser, cadre réglementaire, insuffisance de l’expertise phytosanitaire du ministère de l’Agriculture. L’articulation de ce conseil, avec le conseil et le développement agricole, en général, est à rechercher pour construire la cohérence des outils du « produire autrement. Estimer et prévoir la réponse de la population de ravageur aux caractéristiques du paysage local et régional. Dans le cadre du projet PURE (Pesticide Use-and-Risk Reduction in European farming systems with Integrated Pest management), une étude a été conduite sur le rôle du paysage sur les populations d’organismes nuisibles et de leurs ennemis naturels et les stratégies pour la régulation de ces organismes nuisibles. Les données géospatiales de l’habitat en zone cultivée et non cultivée ont été combinées avec le suivi des organismes nuisibles et des ennemis naturels, afin d’établir la relation entre ces derniers et les propriétés des champs et les caractéristiques du paysage environnant. Ces données ont été utilisées pour construire des modèles statistiques de l’abondance des ravageurs et de leur ennemis naturels pour déduire l’importance absolue et relative des modèles locaux, intermédiaires et régionaux de la qualité de l’habitat et ses déterminants. Cette approche a été appliquée à l’étude de 3 systèmes de culture contrastés situés dans 3 régions pédo-climatiques différentes. Lire la suite ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ Protection intégrée des pommiers : Un drone pour faire des diagnostics précoces La tavelure provoque des lésions croûteuses sombres sur les feuilles et la peau de la pomme qui la rend invendable. A l’est des USA, la tavelure du pommier est l’agent pathogène numéro un. Des chercheurs de l’Université du New Hampshire proposent l’aide du drone pour une détection précoce. « Le drone contre la tavelure du pommier » est un article du… Lire la suite PhytoBio : un exemple de progrès du biocontrôle Phytobio est un projet franco-belge de recherche dans lequel l’Université de Lille est impliquée. Ce projet est destiné à faire produire, à l’échelle industrielle, un « lipopeptide » à une bactérie (Bacillus subtilis). Cette substance serait efficace à faible dose pour renforcer les plantes contre de nombreux champignons. Elle est de plus dégradable et peu toxique. Sous un titre grandiloquent (« Lille… Lire la suite Protection intégrée et biocontrôle : Formations AFPP L’association Française de Protection des Plantes organise des journées de formation « Protection intégrée et biocontrôle », début 2014 à Rennes, Amiens et Agen Les aspects protection intégrée seront plutôt abordés par Philippe Delval, ACTA, membre fondateur de… Lire la suite « Quand PicLeg montre la voie » (Végétable) » Sous ce titre, Végétable, magazine professionnel fruits et légumes, rend compte des 5 ans d’activité et des perspectives du Groupement d’Intérêt Scientifique Picleg Picleg, regroupant Légumes de France (syndicat professionnel des producteurs de légumes), l’INRA, travaille à des expérimentations liées à la protection intégrée des légumes. A l’occasion des journées organisées début décembre, Gérard Roche,… Lire la suite La lavande menacée par une bactérie Depuis quelques années, la lavande est menacée par le phytoplasme du Stolbur, une bactérie transmise par un insecte piqueur-suceur, Hyalesthes obsoletus (ou fulgor du stolbur). Ce phytoplasme est également responsable d’une des maladies du bois de la vigne. L’insecte est un organisme nuisible contre lequel la lutte est obligatoire ; obligatoire mais difficile. Les seuls outils dont disposent les producteurs… Lire la suite « Les exsudats racinaires : l’arme cachée de défense des plantes » Sous ce titre (in English), Ulrike Baetzsend et Enrico Martinoia, chercheurs en biologie des plantes à l’Université de Zurich ont publié un article scientifique faisant le point sur les connaissances des substances exsudées par les racines et leur rôle dans le système de défense des plantes. L’importance des exsudats racinaires en tant que substances de défense souterraine a longtemps… Lire la suite ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ DOSSIER - Adventices au coeur du Columa P.16/ Comment l’ambroisie à feuilles d’armoise réagit à la compétition par Q. Martinez et B. Chauvel P.20/ Conduire la vigne sans herbicides : peut-on enherber le rang ? par M. Decoin, d’après C. Gaviglio et L. Gontier P.22/ Résistance de l’érigéron : faire face en vigne par J.-M. Béraud, d’après B. Guéry, C. Cottet, F. Deschanel, S. Labat et J. Grosman P.24/ Adventices : tour d’horizon des résistances par C. Délye P.30/ Herbicides : résistance ancestrale par C. Deulvot, K. Boucansaud, S. Michel, F. Pernin, B. Chauvel et C. Délye P.34/ Méthodes alternatives au 22e Columa par L. Damoiseau Gestion des résistances, l’importance des modalités de déploiement des substances {Auteur:} Réseau REX (résistance aux xénobiotiques) {Résumé:} Page 10 / Face à l’évolution des résistances de bioagresseurs des cultures aux pesticides, se pose, comme en médecine humaine, la question des stratégies pour contrer ces résistances. Des chercheurs de l’Inra ont travaillé la question au sein du réseau REX L’orobanche rameuse, une plante parasite dont la variabilité s’avère complexe {Auteur:} S. Gibot-Leclerc, F. Dessaint, V. Le Corre, C. Reibel et N. Colbach Page 44 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ Melon : Les maladies du feuillage tournent la page {Résumé:} Page 33 / Les calendriers de protections sont définitivement passés d’usage. La lutte contre les maladies du feuillage du melon entre dans la stratégie de positionnement et d’alternance des produits. Mais aussi dans un jeu plus subtil de stimulation des défenses. Toutefois, les maladies ne s’avouent pas vaincues. L’hypothèse d’une reproduction sexuée du melon témoigne de leur capacité d’évolution. ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ DOSSIER : des outils pour piloter les traitements fongicides blé Page 40 Fiche protection : les micro-hyménoptères parasitoïdes Page 60 Equipement : L’injection directe refait surface Page 70 ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ Projet Safe Use Initiative : Premiers résultats Page 30 Les dépérissements des jeunes vignes Page 34 Pulvé. Le long chemin vers la perfection Page 36