Portail

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Découvrez toutes les informations régionales et accédez aux BSV

Participez

EcophytoPIC est ouvert aux contributions. Pour contribuer, prenez connaissance ici de la charte des contributeurs et envoyez vos documents ou liens à l’adresse suivante : ecophytopic@acta.asso.fr

Télécharger la plaquette

Mai 2012




Actualité publiée le : 23/10/2012

Herbicides : prévenir l’apparition des résistances dans les rotations céréalières {Auteur(s)}: Ludovic Bonin, Catherine Vacher, Lise Gautellier-Vizioz (ARVALIS-Institut du végétal); Franck Duroueix, Jean Lieven (CETIOM). {Résumé}: Depuis 2009, la famille des inhibiteurs de l’acétolactate synthase (ALS), utilisés depuis longtemps en céréales à paille, s’enrichit de produits applicables sur tournesol et colza. Afin de limiter les risques d’apparition d’adventices résistantes, ARVALIS-Institut du végétal et le CETIOM proposent une gestion concertée et durable de ce mode d’action à l’échelle de la rotation. ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ Evaluation des systèmes de culture économes en herbicides Cet article, paru en décembre 2011, expose les résultats de l’étude qui s’appuie sur une « exploitation grandes cultures » de la plaine de Dijon, assez représentative des systèmes de cultures pratiqués [...][Lire la suite...->http://www.clubadalia.com/actualites/vos-actualites-par-thematiques/protection-integree/784-evaluation-des-systemes-de-culture-economes-en-herbicides] Le catalogue des méthodes alternatives de lutte contre les bioagresseurs des cultures s‘étoffe petit à petit Par méthodes alternatives de protection des plantes on désigne les méthodes qui n’utilisent pas de produits phytopharmaceutiques issus de la chimie de synthèse. Les méthodes alternatives sont nombreuses et [...][Lire la suite...->http://www.clubadalia.com/actualites/vos-actualites-par-thematiques/protection-integree/783-le-catalogue-des-methodes-alternatives-de-lutte-contre-les-bioagresseurs-des-cultures-setoffe-petit-a-petit] Un nouveau robot capable de détruire les mauvaises herbes Il existe déjà des robots capables de détruire les mauvaises herbes, et non les plantes cultivées, lorsque les mauvaises herbes sont entre les lignes de culture ou entre des plantes régulièrement espacées. Des [...][Lire la suite...->http://www.clubadalia.com/actualites/vos-actualites-par-thematiques/protection-integree/782-un-nouveau-robot-capable-de-detruire-les-mauvaises-herbes-] ---- ------------------------------------------------------------------------------------------ Un robot capable de détruire les mauvaises herbes Le service de mécanique de Gembloux Agro-Bio Tech (Belgique) progresse sur la mise au point d’un robot pour détruire les mauvaises herbes dans une culture. [Lire la suite->http://www.forumphyto.fr/2012/05/11/un-robot-capable-de-detruire-les-mauvaises-herbes/] ---- Article - Un espoir pour contrer {Tuta absoluta} {Auteurs:} Abbes, K., Chermiti, B., Onillon, J-C. {Résumé}: Essai de lutte intégrée contre {Tuta absoluta} sur tomate plein champ en Tunisie. La gestion des populations de {Tuta absoluta} dans une culture de tomate de plein champ de la région de Raggueda, près de Kairouan (Tunisie), a été tentée au moyen d’un programme de protection intégrée. Ce programme a consisté en la pose de pièges à phéromone sexuelle, un lâcher de la punaise prédatrice {Nesidiocoris tenuis} Reuter et un petit nombre d’applications d’insecticides sélectifs préservant la faune utile. ---- Article - Rencontre internationale {Drosophila suzukii}. Nouvelles pistes de recherche et stratégies adaptées { Auteur:}Weydert, C. {Résumé:} Ce meeting, organisé à l’initiative de l’IASMA (Fondazione Edmund Mach di San Michele all’Adige) suite à une première réunion le 3 octobre 2011 à Bruxelles, a réuni près de 180 personnes, provenant majoritairement de pays européens. Il avait pour objectif d’échanger des données sur la diffusion de l’insecte en Europe et d’identifier des pistes de recherche afin de développer les stratégies adaptées pour la maîtrise du ravageur. Article - Monilioses sur abricot. Etude sur la sensibilité du matériel végétal { Auteurs:}Weydert, C., Mandrin, J-F. {Résumé:} La sensibilité variétale des abricots aux maladies de conservation dues aux monilioses a été testée sur 25 variétés pendant deux années consécutives. Les résultats montrent des différences importantes entre les variétés observées. Mais on a aussi mis en évidence pour une même variété une grande variabilité selon l’année et selon la parcelle où elle a été cultivée. Les conditions climatiques, la durée d’humectation en particulier, et culturales jouent un rôle très important sur l’expression de la maladie. Il paraît donc indispensable de répéter les observations dans le temps, voire dans des situations différentes, pour se faire une idée fiable de la sensibilité du matériel végétal. Article - Protection contre les maladies vasculaires des cultures légumières. VASCULEG, un programme à la recherche de solutions durables { Auteurs:} Villeneuve, F., Latour, F., Théry, T. {Résumé:}Face à la réduction des fumigants en cultures légumières, l’utilisation de matériel végétal résistant reste un des principaux moyens de protection pour les maladies vasculaires. Cependant cette alternative utilisée seule ou sans stratégie de durabilité peut se traduire par une adaptation des bioagresseurs et l’apparition de nouvelles races et de nouveaux cortèges de bioagresseurs. L’objet du projet VASCUlég est d’abord d’identifier les maladies et ravageurs émergents actuellement dans les systèmes de production, ensuite de proposer des itinéraires innovants et durables reposant sur des combinaisons de techniques alternatives aux pesticideséconomiquement viables, respectueux de l’environnement et assurant la protection des plantes et enfin d’identifier de nouvelles sources de résistance, notamment polygéniques. ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- Article - Poireau. De l’art de lutter contre la fusariose - p 46 Article - Mâche. La mâche à la recherche de solutions - p 48 {Auteur:} F. Rocher {Résumé}: Dans le Val de Loire, la mâche est une culture importante, présente sur de nombreuses exploitations très spécialisées. Culture mineure, elle ne dispose pourtant que de peu de moyens de protection chimique. Outre le désherbage, la bactériose, le mildiou, les maladies causées par des champignons du sol constituent ainsi un problème important. La mâche en effet peut être attaquée par plusieurs champignons pathogènes telluriques, avec un risque aggravé du fait du caractère très intensif de la culture. Les principaux pathogènes, Rhizoctonia solani, Thielaviopsis basicola et Phoma valerianellæ, entraînent des fontes de semis, pourritures, nécroses, taches sur les feuilles et pertes de peuplement. Pour se protéger des champignons, les producteurs ont peu de moyens. L’utilisation de semences indemnes de Phoma valerianellæ, l’aération des abris, l’élimination des débris de culture à chaque récolte et des rotations plus longues permettent de limiter les risques. Mais en cas d’infestation, les moyens de lutte chimique sont très limités. Article - Tomate. Le ramassage des feuilles limite le botrytis - p 50 ---- Dossier - Génétique. Le colza en pleine mutation - p 38 {Résumé:}L’amélioration variétale du colza va connaître un nouveau souffle avec le séquençage du génome qui sera rendu public avant la fin de l’année. Mais la culture n’est pas à une révolution près. Les hybrides poussent les lignées vers la porte de sortie. Les variétés du futur seront tolérantes au sclérotinia en plus de l’être au phoma et elles utiliseront plus efficacement l’azote. Article - Trois solutions pour traiter en localisé - p 64 ---- Dossier - La pulvérisation au cœur d'Ecophyto - p 16 Article - Flavescence dorée. Le plan antifriches des bordeaux - p 27 Article - Désherbage. Vigilance accrue en matière de résistance au glyphosate - p 28 {Auteur:} L. Cailleau {Résumé:} Un cas de résistance d’adventice au glyphosate en vigne a été avéré en 2011 dans le Gard. Il s’agissait d’un érigéron de Sumatra ({Conyza sumatrensis}),mais les risques de résistances concernent toutes les adventices du genre Conyza, appelées aussi érigérons ou vergerettes (érigéron du Canada et érigéron de Buenos Aires). Ce nouveau cas isolé s’ajoute à la dizaine de cas avérés en France de résistances du ray-grass au glyphosate. En attendant une note officielle du ministère de l’Agriculture et après deux années d’essais, les organisations réunies au sein du groupe Columa vigne viennent de publier leurs rappels des bonnes pratiques d’application et d’alternance des matières actives. ------------------------------------------------------------------------------------------ ---- Article - Monitorage des virulences et structure des populations de l’oïdium de 2003 à 2010 { Auteurs: }Mascher F., Matasci C., Kellenberger S., Beuret B., Beuret M., Busslinger G., Doernte J., Gygax M., Hecker A., Heinzer L., Hoschstrasser M., Horner M., Kunz P., Merz U. {Résumé:} La sélection de variétés de blé résistantes à l'oïdium a besoin d'informations sur la présence de virulences et la structure des virulences dans les populations d'oïdium locales. Ce travail présente une nouvelle approche d'analyse de virulences par analyse globale et non pas par l'analyse des constituants de la population. En plantant les lignées différentielles directement au champs, il est possible d'analyser toutes les virulences qui surviennent pendant la saison. Des parcelles de monitorage ont été plantées entre 2003 et 2010 dans 8 à 17 sites en Suisse pour un total de 104 emplacements. Les résultats montrent que les virulences les plus dominantes sont inchangées depuis plus de 20 ans. La fréquence de virulences complexes a vraisemblablement augmenté. La structure des populations est très changeante dans l'espace et dans le temps. Elle dépend probablement des gènes de résistance déployés dans les variétés de blé cultivés et de facteurs environnementaux qui n'ont pas pu être approfondis ici. En résumé, l'approche globale de monitorage est suffisante dans un contexte de sélection. A l’avenir, ce système sera utilisé pour examiner l'efficacité et la durabilité de nouvelles sources de résistance.