Cultures Légumières

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les bulletins de santé du végétal (BSV) de votre région

SENSIBILITÉ VARIÉTALE DES ÉPINARDS AUX TACHES FOLIAIRES : Une piste intéressante


Document


Actualité publiée le : 27/10/2014 Culture : Légumes de plein Champ Relié aux rubriques : Matériel végétal Source : Unilet Infos / Auteur : R. BOUCHERIE Références : Num 136 P.14-15

Les producteurs d’épinard sont complètement démunis face aux maladies responsables des taches foliaires. Il n’existe en effet aucun moyen de lutte fongicide lorsque les symptômes apparaissent, généralement en toute fin de cycle. Jusqu’à présent, la résistance variétale n’a pas non plus été développée. Néanmoins, un gradient de sensibilité des variétés à l’anthracnose a pu être mesuré dans des essais spécifiques. Cette démonstration permet d’envisager une meilleure gestion des situations culturales, mais aussi pourquoi pas, une plus grande prise en compte de cette problématique dans les programmes de sélection. Plusieurs maladies sont responsables de taches foliaires sur épinard : l’anthracnose est la plus courante, la cladosporiose et la stemphyliose peuvent aussi se développer occasionnellement. Malheureusement, la lutte fongicide est inexistante et difficile à organiser au vu du développement tardif de la maladie (la dernière semaine avant récolte) et du risque résidu inhérent. Par comparaison, les moyens de protection contre le mildiou sont beaucoup plus étoffés, sur le plan fongicide comme sur celui de la génétique. Première maladie au monde, le mildiou a été pris en compte très tôt par les sélectionneurs qui offrent aujourd’hui une large gamme de variétés résistantes. Ces résistances couvrent les races 1 à 11, avec cependant pour corollaire une course-poursuite entre l’apparition de nouvelles souches et la mise au point d’innovations