Cultures Légumières

Bienvenue sur EcophytoPIC :

Vous êtes ici

En région

Retrouvez les bulletins de santé du végétal (BSV) de votre région

Le thrips du poireau : Comment raisonner les interventions ? Quelles stratégies ?


Document


Actualité publiée le : 01/04/1999 Culture : Légumes de plein Champ Relié aux rubriques : Stratégies de protection Source : InfosCTIFL / Auteur : Villeneuve F., Thicoïpé J.-P., Legrand M. Références : Num 150 p44-49

La mise en place depuis 1993 d’un groupe de travail sur Thrips tabaci a permis de mieux appréhender certainesdonnées de sa biologie, en particulier les périodes d’infestations des cultures de poireaux à partir d’un piégeage chromatique. Le seuil d’intervention est de 1 thrips par poireau avec les matières actives homologuées. Il est possible de développer une stratégie de lutte pour les pépinières sachant que l’objectif est d’obtenir un plant de poireau sain aumoment de la plantation. Contre l’installation des populations de thrips au moins 1 à 2 interventions chimiques par semaine sont requises pour limiter les populations en fonction de l’intensité des infestations. Le fractionnement des irrigations permet également d’obtenir le même résultat (résultats du Sérail) et enfin pour ramener une population de thrips en dessous du niveau critique pour l’obtention d’un feuillage commercialisable il est nécessaire de faire 1à 2 interventions par semaine pendant 4 semaines. L’utilisation de seuil de piégeage pour déclencher les interventions est en cours d’étude.